Le plan prévisionnel de fumure est réalisé, avant février, avec une valeur habituellement observée du reliquat sortie hiver (RSH). Cette valeur est à ajuster annuellement soit par le résultat d’une analyse individuelle, soit par la valeur du réseau régional RSH que vous pouvez calculer sur ce site. La valeur de RSH retenue doit apparaitre dans le cahier de fertilisation. Pour cela, vous pouvez soit imprimer une fiche pour chaque groupe de parcelles correspondant aux critères retenus dans le calculateur de RSH (bouton en bas du questionnaire), soit imprimer le récapitulatif général pour la Bretagne disponible ici.
L’azote minéral disponible en sortie d’hiver est l’un des contributeurs du bilan et représente le produit de la minéralisation d’automne et d’hiver diminué de l’absorption des cultures (céréales, colza, cultures intermédiaires) et de l’azote ayant quitté la parcelle par lessivage. La minéralisation d’automne et hiver est liée au système de cultures (rotation, apports d’effluents…) tandis que le lessivage est fortement lié aux conditions climatiques (cumul pluviométrique hivernal). Ce sont ces 2 principaux facteurs qui vont expliquer le RSH de chaque culture.


Résultat : Veuillez remplir tous les champs !

Imprimer le résultat

Définitions à titre indicatif

Apports organiques faibles : Ceci correspond à des arrière-effets organiques inférieurs 15 uN sous céréales (poste 5 de la grille de calcul de dose). Par exemple :

Apports organiques modérés : Ceci correspond à des arrière-effets organiques d’environ 25 uN sous céréales (poste 5 de la grille de calcul de dose). Par exemple :

Apports organiques forts : Ceci correspond à des arrière-effets organiques supérieurs à 35 uN sous céréales (poste 5 de la grille de calcul de dose). Par exemple :